Remember,remember… FCP EPRC 1ère assise consistoriale à Nkoumadjap Nda Bekup novembre 2014

0
168

NKOUUC’était le 5 novembre 2014, que toutes les FCP de notre église se retrouvaient à NNKOkoumadjap Nda bekup pour la première en assise consistoriale, évènement grandiose de par la mobilisation de nos mamans, et leur envie de bâtir l’église, du Seigneur.

On pouvait à cet effet voir pour la première fois la délégation Outre-Mer représentée par sa Présidente Paroissiale, Mme Marie Etoile Evina Ondoua, déplacée par son bureau, spécialement pour ces assises. Nous pouvions alors remarquer la présence de tous les pasteurs de l’EPRC, et de beaucoup d’autres sommités de notre église.

L’ambiance fut très bonne, selon les rapports qui nous sont parvenus, beaucoup de modifications apportées dans le fonctionnement de l’Eglise qui somme toute est naissante, et qui posait encore les jalons de son édifice.

Des enseignements sur la présentation du cahier des minutes, la rédaction de celles-ci, le lever du fanion et beaucoup d’autres points furent abordés durant les travaux. La délégation Outre-Mer put aussi poser ses problèmes qui trouvèrent échos auprès du bureau consistorial et des résolutions furent prises par rapport à beaucoup de situations.NKOUMM

Une nuit nuit entière de prière marqua la fin de ces évènements samedi, prières élevées à Dieu par le charismatique pasteur, fils de son père, le Rév.Louis Martial Eto. Les années se suivent , mais ne se ressemblent pas…La consistoriale de NKOUMADJAP Nda Bekup , fut un grand succès, et le pasteur  Séraphin Betsengue, et son stagiaire Stéphane Ava Mbeyo’o  de cette époque , devenu pasteur à ce jour reçurent éloges et bénédictions, par l’aumônier FCP EPRC Le Rév.Rémy Mbomezomo Oyono, de qui dimanche , jour de clôture , toutes les délégations reçurent la bénédiction finale, après un grand défilé qui partait du carrefour à la chapelle.

Le culte , digne d’une consistoriale fut rehaussée par la présence de papa Mbida Phlégon, doyen actuel de l’EPRC…

Remember, remember Nkoumadjap 2014, ce n’était plus qu’un souvenir marquant l’envol définitif de l’EPRC

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Je ne suis pas un robot *