Un ciel bleu dans les rapports entre le Dr AKOA ABOMO et l’ EPRC

0
225

La semaine qui s’achève a été très chargée pour le President général de l’EPRC  le Révérend Simon Pierre NGOMO Ambassadeur de la paix mondiale notamment sur le plan professionnel mais aussi sur le plan émotionnel. En effet, rentrée en Europe le 18 Janvier 2016 après avoir présidé un des conseils généraux les plus ambiant de notre courte histoire, notre Papy a aussitôt été mis au four et au moulin avec la réception en sa résidence Lyonnaise de son mon homologue et ami , le Dr AKOA ABOMO Mongo Kara, doyen des pasteurs de l’EPC et fils  de l’un des fondateurs les plus emblématiques de cette Eglise bien avant les indépendances des pays de l’Afrique au sud du Sahara le très Révérend  regretté  AKOA ABOMO.aaa

Les deux prélats ont alors dans un entretien long comme une journée passé en revu les points saillants de la spiritualité qui se meurt dans le monde avant d’essayer ensemble de chercher à proposer des issues salvatrices, persuadés comme ils sont que le salut est encore possible si les uns et les autres se débarrassent de leurs égos et se jettent sincèrement avec humilité aux pieds de la Croix pour implorer le pardon de notre DIEU.

Ce retour aux sources Néotestamentaires sonne de nos jours comme une sommation car, il faut le reconnaitre, la décadence de notre spiritualité est ni plus ni moins qu’un refus  des uns et des autres  de tenir compte des prescriptions  des Saintes Ecritures au profils des lois des hommes, au profils des intérêts égoïstes, la crainte de l’Eternel  n’étant devenue qu’un vain mot qu’on foule aux pieds ou parfois qu’on suit aux grées de ses sentiments.

Il nous a alors été facile de constater beaucoup de concordances dans les idées des deux  Pasteurs, concordances  déjà notées à Yaoundé en janvier dernier lorsque sur invitation du président général, le Rev Dr AKOA ABOMO était venue clôturer par une homélie restée historique, les travaux de notre dernière assemblée générale à la paroisse de Corneillet yaoundé. Est-ce  à dire qu’un pas de plus va être franchi dans cette coopération ? Wait and see.

Toujours est-il que dimanche dernier à Genève devant un parterre de fidèles joyeux de retrouver leur modérateur, les choses se sont super bien passées en presence d’une télévision Suisse Normande venue comme c’est le cas désormais  un peu partout dans le monde, à la chasse de celui que certains appellent désormais le 4eme Rois mage. La encore, le président général n’était pas seul  car,  il a été rejoint  en chair par son homologue , grand frère et ami le très emblématique Dr Akoa Abomo qui d’ailleurs va prononcer la bénédiction finale devant une foule sur laquelle l’amour de Dieu surabonde.
Sur le plan émotionnel, pourquoi ne pas signaler la rage qui anime Lucifer en voyant l’engagement du Rev Simon Pierre NGOMO dans l’action internationale de l’évangélisation? Satan ne dort pas ,il multiplie au travers de ses agents des actes diaboliques  visant à perturber la quiétude de l’Oint du Seigneur, à saboter son action en le perturbant par des coups portés sur lui et parfois même à sa racine.

Tenez par exemple, comment comprendre qu’un homme plein de sens puisse décider de mettreaaaa du  feu dans une plantation, fruit d’un dur labeur sans aucun problème juste pour rien? faire partir en fumée la sueur d’un frère comme si rien n’était, n’a d’autres explications que malsaines et diaboliques. N’est-ce pas là des pures diversions spirituelles tendant à  affaiblir et freiner l’action de celui qui a été appelé?

Malgré tout le Rev Simon Pierre NGOMO ne se laissera pas intimidé par ces manoeuvres de bas étages et, autour de ceux qui reconnaissent sa voie, lui le berger envoyé de Dieu auprès de ses enfants, il mettra sur pied une plantation nouvelle sur le même terrain avec l’onction de son DIEU et malheur à toi qui se  tapie dans l’ombre au service de l’enfer, malheur lorsque tu recommenceras.

Ainsi, va la vie du président général en cette fin du mois de janvier 2016.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Je ne suis pas un robot *