Ce témoignage est un réel enseignement pour l’Eglise quant à la vitale nécessité de fléchir nos genoux pour avoir une vie de prière sérieuse et pratique.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Je ne suis pas un robot *