Méditons ce matin sur la parole de Dieu: 2 Corinthiens 3:1-5

0
166

Le Texte: Commençons-nous de nouveau à nous recommander nous-mêmes ? Ou avons-nous besoin, comme quelques-uns, de lettres de recommandation auprès de vous, ou de votre part ? C’est vous qui êtes notre lettre, écrite dans nos cœurs, connue et lue de tous les hommes. Vous êtes manifestement une lettre de Christ, écrite, par notre ministère, non avec de l’encre, mais avec l’Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair, sur les cœurs. Cette assurance-là, nous l’avons par Christ auprès de Dieu. Ce n’est pas à dire que nous soyons par nous-mêmes capables de concevoir quelque chose comme venant de nous-mêmes. Notre capacité, au contraire, vient de Dieu 

Méditons ensemble:

Paul n’a pas besoin que l’on écrive des lettres de recommandations pour lui auprès des Corinthiens, car ceux-ci sont précisément la lettre que lui, Paul, a écrite, et qui est lue par tous les hommes. A travers les Corinthiens, et à travers nous qui suivons son enseignement aujourd’hui, on voit le travail accompli par l’apôtre.

C’est ce que les hommes lisent, en nous voyant, qui recommande ou non Paul, et les autres apôtres, auprès de ceux qui ne les connaissent pas. C’est ce que nos cœurs expriment, à travers notre être tout entier et notre vie, qui peut rendre ou non crédible la Parole de Dieu, la foi, Dieu, la Bible… bref tout ce en quoi nous croyons, tout ce que nous confessons et professons.

Tu es une lettre, mais qui ou que recommande-t-elle? Quand les autres te voient et t’observent, que lisent-ils? As-tu aussi écrit des lettres sur les cœurs? Y a-t-il des hommes qui sont des lettres écrites par toi pour la gloire de Dieu?

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Je ne suis pas un robot *