Le Centre Evangélique D’Ebolowa Lumière a un nouveau Modérateur.

0
200

A quelques jours de son départ du Cameroun pour un séjour  de 3 mois en Europe auprès de la Paroisse EPRC d’Outre-Mer dont il est le Modérateur, le PG/EPRC s’est rendu à la grande surprise de tout le monde  hier Mercredi 30/08/2016 au Centre Evangélique D’Ebolowa où personne ne l’attendait, pour prendre part à  la traditionnelle prière du mercredi, avec à  sa suite les Révérends Mvem Mvem jean René, Bertand Mfoumou, Vincent Atangana, et Martial Eto.

C’est donc un mercredi soir tout particulier que nos frères et soeurs  d’Ebolowa ont vécu et ils n’en fallait pas plus pour que  l’information envahisse  la ville comme une trainée de poudre et en quelques minutes le petit Temple de derrière la province et plus précisément de la route de Crtv Ebolowa prés d’Oyanga, a été envahi par une foule cosmopolite venue de partout à la rencontre de l’homme de Dieu.a

La prière du mercredi s’est ainsi transformée à la grande satisfaction des paroissiens en une véritable nuit de prière au cours de laquelle beaucoup de choses se sont passées. Des guérisons, des délivrances des réconciliations et une bouffée d’oxygène  pour les responsables locaux qui n’ont pas boudé leur plaisir.

A la fin de cet office, le plus beau était à venir et c’est alors que prenant la parole, le PG/EPRC va lui-même dévoiler un décret qui porte nomination d’un Modérateur au Centre Evangélique d’Ebolowa. Ainsi, sur décision du PG/EPRC est à compter de la date de signature du présent décret nommé Modérateur du Centre Evangélique d’Ebolowa le Révérend Eto Louis Martial.

Le concert de youyous qui se fit entendre était une illustration de la joie qui animait les Chrétiens de l’Eléphant pourri qui visiblement étaient débordés par l’amour de Dieu qui surabonde sur eux en ce milieu de semaine au moment où personne ne s’y attendait et  surtout quant on sait le charisme qui anime le nouveau Modérateur et son dynamisme à outrance il y’a lieu de lire les prochains jours en couleur à Ebolowa.

La joie des uns et des autres ne se faisait plus discrète à la fin de cette nuit de prière arrivée comme le Royaume de Dieu à l’improvise et les commentaires désormais vont bon trains, sourires aux lèvres comme pour dire merci au Président Général pour cette marque d’attention cette disponibilité et cette dévotion et merci au Seigneur Dieu parce qu’Il s’est souvenu de ses enfants de la forêt équatoriale.

La Rédaction

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Je ne suis pas un robot *